Fall In Love

Everybody Loves New York.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Descriptions des Groupes

Aller en bas 
AuteurMessage
Love, Sex & City

avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Descriptions des Groupes   Jeu 29 Jan - 19:51

Groupes de FIL


    DIVINE IDOLE : La nouvelle génération est en marche. La succession de Carrie, Charlotte, Miranda et Samantha est, dès à présent, relevée. Les 4 Dames de New York peuvent être fières des leçons qu'elles ont délivrées pendant toutes ses années car ce sont devenues de véritables paroles d'évangiles. Se connaissant depuis le lycée, ayant étudiés dans la même université, ce nouveau « groupe » est constitué de trois filles et d'un garçon. Ils vivent à New York, connaissant la ville comme leurs sacs à mains et ont une véritable adoration pour celle qu'on appelle la « Grosse Pomme ». A la recherche du Grand Amour, il n'en reste pas moins qu'avant, ils désirent s'amuser un peu. Il n'y a donc pas de meilleurs endroits au monde que Manhattan pour ça. Ils n'en n'oublient cependant pas leur amitié, qui est sacrée : au moins une fois par semaine, ils se retrouvent pour déjeuner au Edison Café et ensuite aller faire du shopping sur la Cinquième Avenue. Même si, pour le moment, ils n'ont pas encore trouvés « The Big Love », ils ont en tout cas trouvés une amitié durable et ça, ils ne la remplaceraient pour rien au monde. Quoiqu'il puisse arriver, il y en aura toujours une, qui sera toujours là, cette Dame irremplaçable qui déchaîne tant de passions : New York.

    LIKE A CINDERELLA : Audrey Hepburn peut être rassurée et ne pas se retourner dans sa tombe : le romantisme n'est pas mort et n'a pas définitivement quitté le monde. Il y a des femmes, certes naïves, qui croient encore au Prince Charmant. Sans doute ont-elles abusées des contes de fées quand elles étaient enfants ? Sans doute qu'elles dévorent ces romans d'amour « à l'eau de rose ». Puis, dès qu'un film romantique à la « Moulin Rouge ! » sort au cinéma, elle se précipite pour aller les voir, remplaçant le Pop Corn par des paquets de mouchoirs. Elles recherchent l'Amour Parfait ... Enfin aussi parfait que puisse être un Homme. Mariage en grandes pompes, robes blanches de chez Vivienne Westwood, demoiselles d'honneur habillées par Oscar de la Renta, toute sa famille réunis pour célébrer ce jour tant attendu. Un véritable mariage de Princesse dont on rêve la nuit, quand on est enfant, en gros. Vous pensiez quoi ? Que ce genre de femmes allaient se marier à Las Vegas en jeans, baskets, avec une casquette sur la tête lors d'une cérémonie célébrée par un sosie d'Elvis ? D'autant plus qu'elles prévoient de faire durer leur mariage plus de 55 heures ... Est-ce qu'elles ont raison ? Est-ce qu'elles ont tort ? Chacun a sa propre opinion là dessus mais la question que nous devrions réellement nous poser est plutôt de savoir si ces filles respectent le pacte de rester vierge jusqu'au mariage ...

    PRINCE CHARMING : Je vous demande pardon ? Vous pouvez répéter ? Hum ... Vous en êtes sûr ? Sûr et certain ? Qui vous l'a dit ? Vous l'avez vu où ... On vous en a parler ? Non mais attendez, vous vous rendez compte de ce que vous dites là, un peu ? ... Non ... Vous ne voyez pas ... Mais, cette nouvelle devrait faire la Une de tous les journaux du monde entier ... Enfin, j'abuse un peu mais disons qu'il pourrait avoir une couverture médiatique sur cette nouvelle. Au moins dans le TIMES. Peut-être aussi que Ophrah devrait en parler. Je vois déjà la une. Les Princes Charmants existent encore. Ils n'ont pas quittés la surface de la Terre. Il y a encore de l'espoir. J'ai un peu de mal à y croire, je l'avoue. Des Hommes sont arrivés à résister à cette nouvelle « tendance » des Années 2000 comme quoi le romantisme, c'est ringard. De parfaits gentleman, possédant la classe des Lords anglais (pas Elton John bien sûr) et qui sortent, à la limite, d'un autre temps. Ils vous tiennent la porte au restaurant, tirent votre chaise, payent l'addition ainsi que le taxi pour rentrer, ils s'assurent que vous arrivez bien chez vous et surtout, ils n'oublient pas de vous appelez et encore moins votre prénom. Pourtant, il doit forcément avoir un truc. C'est pas possible autrement. La majeure partie d'entre eux sont gays ? Ou bien alors ils ont une belle mère aussi charmante que ... Anna Wintour ? Il y a un vice, c'est pas possible. C'est trop beau pour être vrai. Et voilà qu'on sort les phrases romantico-guimauves.

    LOVE IS JUST A GAME : Avec des femmes comme elles, il n'y a pas de problèmes à avoir. Le « Girl Power » a encore de longs et beaux jours devant lui. Depuis les années 90, les femmes sont en train de prendre le Pouvoir. Pour ne pas dire même qu'elles l'ont déjà pris. C'est un fait, c'est indéniable et ça ne va pas s'arrêter là. Elles n'ont plus forcément besoin d'un homme pour les aider. Si il y a un problème dans leur appartement, elles peuvent toujours téléphoner à un réparateur qui viendra même la nuit. Si elles veulent s'envoyer en l'air, il y a ces petits objets qui marche avec des piles et qu'on appelles, plus communément, des « Sex Toys ». Et, si cette maudite horloge biologique (qui est plus une invention des psychologues qu'autre chose) se met à sonner, il y a toujours la fécondation in-vitro et la banque de spermes à deux pâtes de maison. Elles ont un travail, un logement, un ordinateur portable. Si elles veulent de la compagnie, elles ont un chat ou bien un petit chien. Pour faire manger, des restaurants livrent à domicile. Par contre, un petit conseil, évitez de leur sortir le grand jeu et de parler du grand Amour, voir même d'Amour tout court avec ce genre de femmes. Déjà, si vous arrivez à dîner avec elles, c'est beau. Estimez vous heureux pour un café ! Éventuellement, vous pouvez coucher ensemble mais ne soyez pas surpris si, le lendemain matin, elles ne servent pas le café et, au lieu de dire « Bonjour », elles vous lancent plus « Ciao, super baise ».

    WOMANIZER : Ils ont d'autres appellations. Tout dépend de la personne qui le dit. Ça peut être « connard », « enfoiré », « salopard » ... Mais, on préfère évitez la censure alors on va s'arrêter là. Cette espèce de créatures, tous des mâles, ont envahis notre quotidien et ont transformés Manhattan en ce qu'il est aujourd'hui : Manhattan ! Comment les repérer ? Au début, ce sont des beaux parleurs, aux lunettes de soleil Dolce & Gabana ayant de « fortes responsabilités ». Invitation au restaurant, SMS et E-mails au moins 3 fois par jour. Au début tout est parfait. Mais c'est alors qu'arrive LA chose à ne pas faire. En quelque sorte, c'est leur donner à manger. C'est combler leur appétit sexuel. En fait, du moment qu'ils arrivent à coucher avec vous, c'est finit. Pendant 15 jours, vous n'avez plus de nouvelles. Vous devez faire des efforts sur vous même avant de craquer pour les appeler (pire qu'un régime) et pour vous rendre compte qu'en réalité, on s'est fait avoir par des séducteurs qui ne pensent qu'au Sexe. En gros, on a eut affaire à un Homme. Ils changent de partenaires tous les soirs et au moins, on peut leur reconnaître qu'ils ne sont pas racistes : blondes, brunes, rousses, asiatiques, à 2 ou plus ... Tout y passe. Mais malgré tout ça, on ne peut s'empêcher une chose : d'être irrémédiablement et totalement attiré par eux, nous faisant craquer en cachette.

    APPLE & SALADS : Aussi incroyable que ça puisse paraître, il y a une nouvelle génération de bonnes soeurs en liberté. Elles vivent principalement dans les grandes villes, en particulier New York. Si vous pensiez les reconnaître en les voyant porter la robe et tout le tralala, c'est raté. Elles peuvent tout aussi bien s'habiller dans une boutique vintage que sortir des boutiques de chez Barney's. Mais, elles ont quand même des points communs. Grandes, minces, l'air glaciale, on a l'impression qu'elles fondent si elles se mettent trop longtemps au soleil. Elles sont toujours armés d'un téléphone portable d'une main, d'un attache caisse dans l'autre, leur ordinateur portable est leur meilleur ami et le journal intime a était remplacé par un agenda électronique. « Working Girls » comme on les appelle, leur travail et leurs clients sont leurs priorités. Célibataire dans l'âme, elles restent essentiellement en compagnies de leurs meilleures amies, quand ces dernières arrivent à les sortir de leurs dossiers. Si vous dites le mot qui commence par un A et se termine pour un R, vous pouvez avoir une réponse de ce style là « Non, merci, je ne suis pas intéressé, j'ai un planning à respecter, voyez ça avec ma secrétaire. » Elles ont tirées un trait depuis longtemps sur le Grand Amour et les rêves d'avoir un enfant. A la place, elles rêvent plus d'avoir une augmentation et d'acquérir des parts dans le cabinet d'avocats où elles travaillent. Elles ne savent même pas qu'on pouvait déjeuner chez Tiffany vu que elles, elles mangent entre 15 minutes chrono un sandwich qu'un assistant est allé leur acheter. Un conseil : évitez de les prendre, elles n'aiment pas ça du tout et se disent très heureuses. Et si vous commencez à partir dans des délires d'analyses en disant qu'elles ont souffert de nombreuses déceptions, attention à vous prendre des coups.

    COFFEE & CIGARETTES : Nous savons maintenant qui se cache dans les grandes tours au sud de Manhattan. Vous savez les Empire State Building et compagnie ? Bien sûr, il y en a aussi qui sont de Wall Street. Ce sont les hommes qu'on voit dans le métro tôt le matin et tard le soir, portant un long manteau noir sous lequel se cache un costume costard cravate assortis venant de chez Marc Jacobs. Ils sont équipés d'un attache caisse également, d'un téléphone portable, de plusieurs ordinateurs, d'un agenda aussi épais que la Bible et d'un carnet d'adresses aussi imposant que celui de Madonna. Dans Wall Street, ce sont eux qui, en sueur, se mettent à brailler dans tous les sens depuis cette fameuse « crise économique ». Ce sont eux aussi qui essayent de sauver la veuve et l'orphelin. Et le bonheur dans tout ça ? Là bizarrement, ça coince et les diplômes et les études à Harvard ne peuvent pas aider à trouver. Alors ils sont seuls. Enfin seul, si on peut dire. Ils ont un chat qui les attends chez eux, c'est toujours ça de gagner. Et pour terminer sur une note moins joyeuse, je vais sans doute briser un fantasme (et une image par la même occasion) que les gens ont de ces hommes là : ils ne couchent pas avec les secrétaires et les assistantes. Du moins, pas les leurs. Quand à la promotion canapé, ça peut toujours se négocier ...


© Rédigé par Guillaume pour Fall In Love

_________________

    OTHER CITIES ALWAYS MAKE ME MAD
    OTHER PLACES ALWAYS MAKE ME SAD
    NO OTHER CITY EVER MADE ME GLAD EXCEPT NEW YORK
    I LOVE NEW YORK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-in-love.forumactif.org
 
Descriptions des Groupes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descriptions des groupes
» Interview : Les descriptions physiques des personnages #
» Top 10 de vos groupes préférés !
» Les Groupes de Luttes à mains nues
» groupes et races

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall In Love :: Administration :: Fall In Love :: Heart Beat Love-
Sauter vers: